Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Star Alliance va miser sur les nouvelles technologies


Les compagnies de Star Alliance avaient rendez-vous à Zurich le 4 juin 2016 pour leur réunion annuelle estivale. Outre la nomination de Jeffrey Goh comme directeur général de l'Alliance, les dirigeants des transporteurs membres du groupement ont décidé d'investir dans les nouvelles technologies et ses processus opérationnels afin d'améliorer notamment la gestion des bagages enregistrés.



Afin d'améliorer ses services., Star Alliance va investir plusieurs millions de dollars dans des projets technologiques. Elle va notamment travailler sur un nouveau hub informatique pour les bagages transportés par les membres de l’alliance. Il devrait être mis en service avant fin 2016 et sera le dernier d’une série d’applications “plug and play” visant à soutenir en coulisse les compagnies aériennes membres. L'alliance explique que "Les processus liés aux bagages sont actuellement compliqués car les informations importantes sont conservées dans plusieurs systèmes différents. En plus du système propre aux compagnies membres de Star Alliance, chaque aéroport exploite son propre système pour les bagages, ce qui rend très difficile le fait de retrouver le statut des bagages à un moment donné, de les localiser au sein des systèmes et de prendre des mesures efficaces en cas d’erreur ou de retard dans leur livraison".

Les directeurs généraux ont aussi approuvé le développement de processus standardisés pour l’enregistrement en dehors de l’aéroport / en libre-service, la technologie permettant le dépôt rapide des bagages dans les aéroports, l’étiquetage des bagages en libre-service et la vérification automatisée des documents de voyage. L'alliance l'assure: "Une fois que ces procédures auront été mises en place, elles permettront non seulement de fournir des services plus harmonieux aux passagers de l’alliance, mais aussi de réduire les besoins en infrastructures et les frais de manutention dans l’ensemble des 1 300 aéroports desservis par l’alliance aujourd’hui".
Mark Schwab, PDG de Star Alliance qui quittera son poste à la fin de l'année ajoute: "Cette initiative représente une autre première au sein du secteur et répond tout à fait au programme Fast Travel de l’IATA".