Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 28 Juin 2012

Stress au travail : tabou sur le web



Courir après les contrats, les clients, les économies, et même pour les voyageurs d’affaires les trains et les avions… Le travail peut être une grande source de stress. A l’ère où la moindre contrariété se transforme en commentaire ou en post, Semiocast a étudié l’audience de cette thématique sur internet. Après avoir analysé près de 1 000 messages en français déposé sur le web entre janvier 2012 et juin 2012 et les messages Twitter de la semaine du 21 mai 2012, la start-up spécialisée dans l’analyse des conversations des internautes fait une conclusion : le stress au travail est un sujet d’actualité traité davantage par les médias et les spécialistes que par les internautes.



Stress au travail : tabou sur le web
Le stress au travail est encore tabou. Si les internautes commentent facilement les sujets d’actualité, sociétaux, politique, sport ou plus futile people, seuls 35 % des espaces parlant du stress au travail sur le web français (Twitter non compris) – c'est-à-dire les sites dédiés au sujet, les généralistes et les médias - sont commentés par les internautes d’après la nouvelle étude publiée par Semiocast. Les salariés réagissent également sur les blogs et forums dédiés mais plus faiblement que sur les espaces généralistes (26 % des messages étudiés proviennent des espaces dédiés contre 37 % pour les espaces généralistes). Les médias attirent les réactions sur le sujet, mais plus pour débattre sur la réalité et le périmètre du stress au travail que pour apporter des témoignages.
Les difficultés du voyageur d’affaires sont assez méconnues et peu traitées sur le web. Ce sont les secteurs du commerce, de la restauration et de la fonction publique qui sont régulièrement cités, ces professions témoignant plus aisément de leurs difficultés dans leur société. Par exemple, 11 % des salariés qui commentent les sites généralistes sont dans le commerce ou la vente. La forte compétition sur le marché ou entre les employés, l’exigence accrue des consommateurs puis les horaires difficiles peuvent expliquer cette pression subie au bureau.
Le harcèlement moral en entreprise est la cause d’angoisse la plus citée sur les sites dédiés et généralistes. Dans les médias, d’autres raisons sont évoquées comme les nouvelles technologies, le surmenage ou encore la personnalité et les compétences du salarié. Les internautes s’accordent, eux, à dire que la dépression et le burnout sont les principales conséquences du stress au travail.