Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 19 Juin 2013

Suicidaire : la SNCF retire sa plainte



La SNCF demandait près de 33 000 € à un jeune suicidaire dont les divagations sur les voies, le 12 juin, avait provoqué de fortes perturbations sur le réseau. Devant sa «situation de détresse», elle abandonne finalement les poursuites.



Suicidaire : la SNCF retire sa plainte
La SNCF s’était laissée cette possibilité ouverte et «au regard des circonstances, du cas particulier que représente cet individu et de la situation de détresse dans laquelle il se trouvait au moment des faits, nous retirons notre plainte». Mais la SNCF souligne, pour dissuader d'éventuels copieurs, qu’ «Il est illicite de pénétrer dans les emprises de la SNCF et nous poursuivons quand il y a infraction». Deux trains avaient été supprimés et une trentaine d'autres avaient subi des retards en raison de la présence du jeune homme, qui voulait se suicider en raison d’une peine de cœur. En plus de dédommagement, il risquait deux ans d’emprisonnement et 4500 euros d’amende pour "entrave à la circulation".