Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Suisse : trafic aérien en baisse en 2013


Skyguide, la société suisse de contrôle aérien, a constaté une baisse de 2,5 % du trafic aérien en 2013 par rapport à 2012 pour atteindre 1,14 million de vols contrôlés. La société explique cette chute par la situation économique européenne, le prix élevé du carburant ainsi que des taux d'occupation plus élevés.



Dans le détail, le trafic aérien a chuté de 1,6 % sur l’aéroport de Genève et de 2,4 % sur celui de Zurich. Au cours des 12 derniers mois, Skyguide a suivi en moyenne 3128 avions par jour. La journée la plus chargée de 2013 a été le vendredi 28 juin avec 3900 vols. Si les avions ont été moins nombreux en Suisse, ils affichent de bons taux de ponctualité. Le contrôle aérien helvétique présente une performance supérieure aux minima inscrits dans le plan européen. Plus de 96,5 % des vols gérés par la société n’enregistraient pas de retard l’année dernière. Cela représente que 0,2 point de pourcentage de moins qu’en 2012. Les délais enregistrés ont été occasionnés principalement par le manque de capacité à court terme (60 %), les mauvaises conditions météorologiques (23 %), la pénurie inévitable de personnel (8 %), les travaux de maintenance (5 %), la mise en place de nouvelles procédures (3 %) et les opérations militaires (1 %).
À Genève, les retards en aéroport ont nettement augmenté (+ 53,2 %), mais ceux imputables aux services de la navigation aérienne ne se sont élevés en moyenne qu’à 0,37 minute par vol. Sur la plate-forme de Zurich, les délais n’ont progressé que de 2,4 %, seule 0,01 minute par vol en moyenne étant à mettre sur le compte du contrôle aérien.