Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Swiss délaisse la "taxe carburant" pour une "taxe internationale"


Ne l’appelez plus «taxe carburant» mais «taxe internationale». Depuis le 12 juillet 2012, Swiss a changé le nom de son supplément carburant afin de s’harmoniser avec l’industrie américaine qui utilise cette appellation. Officiellement, il s'agit ainsi de faciliter les échanges avec ses partenaires d'outre-atlantique. L’Amérique du Nord est en effet son marché principal. Et pour plus de clarté, la compagnie a décidé de généraliser cette terminologie sur l’ensemble de ses destinations.



Swiss délaisse la "taxe carburant" pour une "taxe internationale"
Ce changement peut sembler insignifiant pour les voyageurs, vu qu’il ne s’accompagne d’aucune modification de prix (aussi bien hausse que baisse). Néanmoins, la Fondation pour la protection des consommateurs a accueilli la nouvelle avec des critiques. L’organisation suisse qui reproche à Swiss son manque de transparence sur le mode de calcul de la taxe, réclame régulièrement que les tarifs intègrent explicitement les coûts de fuel. Mais elle a pointé du doigt que la nouvelle dénomination ne permet pas aux passagers de mieux s’y retrouver, au contraire.