Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Swiss voit son bénéfice s'envoler


Alors que Lufthansa a présenté ses résultats pour le 3me trimestre et relevé son objectifs de bénéfice, sa filiale Swiss a détaillé de son côté ses propres performances. Son bénéfice a lui aussi fortement progressé, aussi bien au 3ème trimestre que sur les neuf premiers mois de l'année.



Swiss a enregistré une hausse de son bénéfice de 59% pour atteindre 401 millions de francs suisses (369 millions d'euros) sur les neuf premiers mois de l’année 2015. En revanche, ses produits d’exploitation sont en baisse de 3% à 3 823 MCHF (contre 3 924 MCHF du 1er au 3e trimestre 2014). "Ce recul s’explique notamment par la pression concurrentielle persistante exercée par les low-cost et les compagnies du Golfe. Swiss s’est également ressentie de l’abandon de la parité du franc suisse face à l’euro, décidée en janvier 2015 par la Banque nationale suisse, qui a affecté les revenus", explique la compagnie. Elle remarque que "Le faible coût du pétrole a toutefois annihilé ces effets négatifs. Les prix avantageux du carburant au cours des neuf premiers mois de l’année ont largement compensé l’impact des pertes de change". En outre, sur les 370 mesures du programme SCORE, 169 ont déjà été mise en œuvre et menées à terme. Le transporteur affiche un EBIT de 401 MCHF pour les trois premiers trimestres, en nette progression de 59% par rapport aux 252 MCHF de l’année précédente.

Des bénéfices aussi en hausse au 3ème trimestre
Au 3ème trimestre, la compagnie a réalisé un bénéfice de 187 MCHF, soit une progression de 36% en comparaison annuelle. Néanmoins, la situation du marché était toujours aussi tendue au 3ème trimestre. Les produits d’exploitation, en baisse de 1%, ont atteint 1 382 MCHF (contre 1 400 au 3ème trimestre 2014).
"Nous sommes très satisfaits de ces bons résultats : ils confirment que nous nous sommes engagés sur la bonne voie. La situation du marché restera cependant très difficile. Pour assurer notre croissance et accroître durablement notre rentabilité, nous allons redéfinir notre organisation et nos processus de travail au sein du groupe Lufthansa dans la perspective d’une amélioration continue de notre compétitivité", commente Harry Hohmeister, directeur général (CEO) de Swiss.

Plus de passagers
12.465 millions de passagers ont emprunté les lignes de la compagnie pendant les neuf premiers mois de l’année 2015, soit 1.2% de plus que l’année précédente (12.312 millions en 2014). Le nombre de vols a simultanément augmenté de 0.3% à 110 027 (contre 109 740 en 2014). Pour des capacités (sièges-kilomètres offerts – SKO) en hausse de 1.6% sur l’ensemble de son réseau, le trafic (passagers-kilomètres transportés – PKT) a progressé de 1.4%. Le coefficient d’occupation des sièges (COS), en baisse de 0.1 point par rapport à l’année précédente, a atteint 83.9% (contre 84.0% en 2014).
Au 3e trimestre, le COS a progressé de 0.2 point à 88.6%. Pour des capacités (SKO) en hausse de 2.0%, le trafic (PKT) a progressé de 2.3%. Les tonnes-kilomètres transportées (TKT) ont baissé de 5.5%, et le coefficient de remplissage de 5.1 points.

De nouveaux avions en 2016
Swiss a également indiqué que le Boeing 777-300ER serait mis en service début 2016. Au total, 9 appareils triclasse de ce type seront progressivement intégrés dans la flotte de la compagnie. Ils pourront accueillir 340 voyageurs. Une liaison internet sans fil sera désormais disponible. Les Boeing seront essentiellement affectés à la desserte de destinations asiatiques, sud-américaines ou situées sur la côte ouest des États-Unis.
En outre, le transporteur a commandé 30 Bombardier Cseries livrés entre 2016 et 2018. Le premier appareil devrait arriver au milieu de l’année prochaine.