Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 16 Juillet 2015

TAM Airlines présente le programme de vols de son A350



TAM Airlines – compagnie de Latam Airlines Group – recevra son 1er A350 en fin d'année. Son nouvel Airbus débutera ses opérations en janvier en reliant São Paulo/Guarulhos à Manaus. Le transporteur a ensuite prévu de déployer l'appareil sur Miami et Madrid.



TAM Airlines sera la première compagnie à opérer l’A350 sur le continent américain. Ce nouvel appareil, attendu au Brésil pour décembre 2015, réalisera son premier vol commercial en janvier 2016. Il assurera la liaison entre São Paulo/Guarulhos et Manaus. «Nous avons choisi la ligne São Paulo/Guarulhos – Manaus comme route inaugural pour l’A350, afin que les différents départements de la Compagnie puissent se familiariser avec la dernière génération de long-courrier. De plus, il est important pour nous d’avoir un appareil de cette taille opérant sur cette route, même de manière temporaire, car il s’agit d’un des principaux axes de fret aérien du Brésil et de TAM Airlines», a expliqué Ruy Amparo, Vice-président Exploitation et Maintenance pour TAM Airlines. 

L'appareil commencera ses vols internationaux en mars 2016 avec la liaison Miami – São Paulo/Guarulhos. Il volera entre la ville brésilienne et Madrid à partir d’avril. TAM Airlines, a commandé 27 A350. La livraison est prévue entre fin 2015 et 2019, avec une possibilité de commande de 5 appareils supplémentaires.

Des sièges full flat en Premium Business
L'A350 de TAM Airlines totalisera 348 sièges, avec 318 places en classe Économique et 30 fauteuils inclinables à 180 degrés (full flat) en classe Premium Business. Avec neuf sièges de 45,72cm de large par rang en classe Eco, les passagers disposeront de plus d’espace, de fenêtres panoramiques et de compartiments à bagages plus spacieux pour leurs bagages cabines.

En outre, l’air de la cabine est entièrement renouvelé toutes les deux ou trois minutes. L'avion émet également jusqu’à 25% de moins de gaz à effet de serre que les autres long-courriers existant sur le marché.