fdc080474b4521c1a47328b67a8c23be.txt
Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 9 Janvier 2012

TGV : la rentabilité se dégrade





La SNCF envisage d'inscrire une provision comprise entre 700 millions et 1 milliard d'euros pour son activité TGV dans ses comptes 2011, selon la Lettre de l'Expansion du lundi 9 janvier, qui explique que la compagnie ferroviaire justifie cette précaution par "la hausse des péages et des taxes qui dégradent la rentabilité de l'activité. Le taux de marge opérationnel du TGV est ainsi passé de 20,2 % en 2008 à 14 % en 2011, précise la Lettre qui souligne que le groupe prévoit "qu'il tombe jusqu'à 9,4 % en 2020". Ce qui laisse tout de même de la marge.