Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Tam et Lan, une fusion complexe qui peut être remise en cause à tout moment


La fusion entre les deux compagnies sud américaines, Tam et Lan Chile, est manifestement plus complexe que prévu. Selon notre correspondant à Sao Paulo, on commence même à entendre des rumeurs de "plomb dans l'aile" sur ce projet pourtant qualifié " de prioritaire" par les deux compagnies.



Tam et Lan, une fusion complexe qui peut être remise en cause à tout moment
Le problème ? Le partage des revenus issus de la fusion et la gestion des lignes à forte rentabilité. Pour l'heure, les deux "associés" étudient le business modèle de la nouvelle compagnie et devraient proposer un plan de développement d'ici à la fin de l'année. Mais il y a trois jours, le tribunal antitrust chilien a déclaré qu'il faudra plus de temps que prévu pour rendre un avis sur la fusion. Rien avant août et aucune certitude d'un résultat favorable à Lan Chile. Dernier point noir, les syndicats qui se disent attentifs aux plans sociaux qui pourraient naître de la nouvelle entité. Selon les experts, ce sont entre 18 et 24% du volume total du personnel qui pourraient être concernés par des suppressions d'emploi. Une grève dure, si elle se décidait, viendrait pénaliser encore plus le projet... D'où la prudence de TAM. Et si cette idée de rapprochement logique n'était finalement qu'une mauvaise idée ? Réponse en janvier 2012.