Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Tap Portugal renomme sa filiale régionale Tap Express


TAP Portugal donne un coup de jeune à son activité domestique. Elle va investir 400 millions d'euros pour rénover la flotte de sa filiale régionale Portugalia. Outre de nouveaux avions, l'entité prendra un nouveau nom : TAP Express.



Tap Portugal a prévu de rénover la flotte de Portugalia: "17 avions neufs vont arriver d'ici juillet, en leasing, dont la valeur totale est estimée à 400 millions d'euros", a expliqué le PDG de la compagnie Fernando Pinto. Il s'agira de 8 ATR 72 et 9 Embraer 190. Le patron a assuré qu'ils "seront en moyenne 40% plus performants que les anciens avions de Portugalia". La filiale régionale sera renommée Tap Express, "afin d’ajouter de la consistance à la marque TAP en renforçant son identité commerciale et en renouvelant le design et les services".

Le plan mis en place prévoit également une augmentation des liaisons entre Lisbonne et Porto. Fernando Pinto estime que le projet permettra d'augmenter la rentabilité de 60 millions d'euros par an.

Négociation sur les parts de la compagnie
Le gouvernement socialiste souhaite récupérer la majorité au sein du capital de la compagnie. Il négocie actuellement avec les actionnaires privés, qui détiennent ensemble 61% des parts depuis novembre dernier, après un appel d'offres lancé par le précédent gouvernement de droite. Alors que les premiers échanges ont été tendus, les discussions avanceraient, selon la presse portugaise. David Neeleman, nouvel actionnaire de TAP avec le Portugais Humberto Pedrosa, a expliqué: "Ce qui est important, c'est le contrôle de l'entreprise, davantage que la part de capital".
D'ailleurs l'hebdomadaire portugais Visao a indiqué qu'une des solutions proposées serait que l’État reprenne 51% du capital, tout en laissant le contrôle de gestion aux actionnaires privés.