Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Taxe carbone : la Chine bloque les ventes Airbus


EADS, maison mère d’Airbus présente un bénéfice net record pour 2011 de 1,03 milliard d'euros, soit une hausse de 87 %. Malgré ces chiffres impressionnants, le ciel du groupe n’est pas totalement sans nuage. La Chine a mis ses menaces à exécution : opposée à la taxe carbone européenne, elle bloque la vente des avions Airbus.



Taxe carbone : la Chine bloque les ventes Airbus
La Chine bloque les ventes d’Airbus dans son pays en riposte à l’entrée en vigueur de la taxe carbone de Bruxelles. Louis Gallois, patron d'EADS, a confirmé le 8 mars 2012 l'information déjà évoquée par Déplacements Pros, lors de la présentation des résultats 2011 du groupe : «Airbus est frappé par des mesures de représailles. Le gouvernement chinois refuse d'approuver des commandes de long-courriers des compagnies chinoises».
Au total, le litige concerne 45 appareils – 10 Airbus A380 et 35 Airbus A330. Six des A330 en suspens avaient une livraison prévue pendant 2013 et 19 autres pendant 2014. Devant la situation complexe où elle se trouve, la maison mère de l'avionneur européen a demandé à l’UE de renoncer à cette taxe. Mais Bruxelles a répondu à cette requête par sa réponse habituelle : elle ne cédera pas au chantage.






1.Posté par Garfield le 09/03/2012 08:28
Ne pas céder au chantage, c'est déjà une bonne base de départ. Mais du moment où la Chine procède à un blocage des ventes, il serait bon d'appliquer une politique de réciprocité absolue : blocage de ventes chinoises en Europe pour un montant équivalent !
Il est temps de se tourner vers d'autres marchés pour la consommation européenne : marché interne, ou international hors Chine.