Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 22 Mai 2014

Taxis / VTC : la GBTA et l’AFTM veulent faire changer les choses



Libéraux ou opportunistes ? La lecture du communiqué commun publié par l’AFTM et la GBTA devrait laisser perplexe les observateurs du transport routier. S’appuyant sur la mission de concertation «Taxis – VTC» conduite par Thomas Thévenoud, les deux associations veulent se faire entendre sur le sujet…Sans apporter de valeur ajoutée à l’ensemble. Plus un coup de pub qu’une réelle finalité professionnelle.



A la lecture du communiqué commun annoncé depuis lundi et aujourd'hui publié, les deux associations ne font que reprendre les propos de la mission Thévenoud : «Garantir les conditions pérennes d’une concurrence équilibrée entre les différents modes de transports particuliers de personnes» sans y apporter une spécificité propre au travel management. Leur demande commune est simple, laisser jouer la concurrence sur les trois points qui opposent les taxis aux VTC : des voies réservées pour les taxis, une interdiction de la maraude électronique aux VTC et la suspension temporaire des immatriculations nouvelles de VTC. Trois univers éloignés des fonctions du TM qui, par définition, joue la carte de l’anticipation et travaille contractuellement avec les sociétés de VTC. A la lecture du rapport Thévenoud, rien dans son projet n’empêchera les entreprises de contracter avec des sociétés de VTC comme elles le font déjà avec les taxis.

On retiendra donc le coup médiatique que veulent faire les deux associations qui souhaitent être reçues très prochainement par le député Thevenoud. Officiellement, elles veulent le sensibiliser aux préoccupations autour des déplacements professionnels mais n’apportent rien de plus que la volonté de voir s’installer la libre concurrence. Délicate intervention qui pourrait être vite interprétée comme une vision politique engagée, éloignée de l’apolitisme associatif attendu par les adhérents. D’autant qu’en conclusion, GBTA France et l’AFTM affirment qu’elles « n’entendent en aucune façon prendre position en faveur d’un moyen de transport au détriment d’un autre ». So what ?



1.Posté par henri colin le 23/05/2014 08:48 (depuis mobile)
et que dire de la neutralité du GBTA cofondé par KDS dont le dirigeant a également créé la société de VTC Snapcar...

2.Posté par Paul Tilstone le 23/05/2014 10:10
Mr Colin, GBTA has no relationship with KDS other than a small marketing relationship similar to the hundreds of marketing relationships we hold throughout the industry, including ground transportation companies in competition with the VTC's. As for SnapCar founder Yves Weisselberger and the company SnapCar we have no other relationship other than that of industry colleagues like you and I. If you, or anyone else, has any concerns about GBTA's neutrality on this issue you are more than welcome to contact me directly. Paul Tilstone, SVP, GBTA