Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 20 Janvier 2014

Taxis : deux grèves sinon rien!



Bien décidé à ne rien lâcher, les taxis se préparent à deux journées de blocage et de grève, l'une le 10 février, l'autre le 13 mars. Dans les deux cas, il s'agit de s'opposer aux règles qui autorisent les VTC... qui eux mêmes se rebiffent.



Vers le 10 février, c'est l’intersyndicale des taxis (qui a organisé le dernier) qui appelle à la mobilisation. Blocage et rencontre avec les élus sont à nouveau au programme. La demande est claire : un délai minimal de 30 minutes entre l’appel et la prise en charge par les VTC et la mise en place d’un outil de transport médical et social construit autour des taxis.
Le 13 mars, environ 8 organisations de taxis (comme la FFTP, la FNDT ou l'Unit) veulent frapper tout aussi fort en bloquant les grandes villes de France. Les syndicats réclament une législation durcie pour les VTC et la refonte de la prise en charge des malades par la Sécurité Sociale. Une activité qui en province représente plus de 50 % du chiffre d’affaires.
Mais face à ces actions, le ras le bol des VTC pourrait aussi s’exprimer dans la rue. Plusieurs entreprises sont prêtes à bloquer les accès aux Ministère ainsi qu’à l’Assemblée Nationale. Pas de date retenue pour cette opération «coup de poing» qui veut démontrer au gouvernement que les VTC créent des emplois et participent également à l’économie nationale. Persuadé que le lobbying des taxis ne doit plus être le seul à s’exprimer dans la rue, les patrons de VTC sont bien décidés à se faire entendre.
De là à se mettre au vélo, il n’y a qu’un pas....