Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Téléphone à bord: les voyageurs d'affaires sont prêts à payer pour le silence


Les autorités aériennes américaines se posent actuellement une question : faut-il autoriser ou non les appels téléphoniques en vol ? Les professionnels de l’aérien et les voyageurs d’affaires sont majoritairement contre. Mais ce possible assouplissement des règles pourrait être une nouvelle manne financière pour les compagnies. Plus de la moitié des passagers envisagent de payer un extra pour être placés dans une zone silencieuse !



Plus d’espace, repas amélioré, zone sans enfant… De nombreux passagers payent plus pour être tranquilles pendant leur vol. Et si les sonneries des téléphones commencent à retentir dans les cabines des avions américains, 53 % des voyageurs sont prêts à ouvrir leur porte-monnaie pour s’installer dans une zone silencieuse où les appels seront interdits. C’est le résultat d’un sondage sur 3400 passagers, mené par Airfarewatchdog.com un site qui analyse les prix et les charges de l’aérien. Les autres sondés ont indiqué qu’ils ne verseraient pas un sou supplémentaire pour une telle option et qu’ils se contenteront de «grimacer et supporter» les conversations de leurs voisins de siège.






1.Posté par Fred Mauss le 06/01/2014 10:01
Même si je ne suis pas voyageur d'affaire mais un simple touriste : par pitié, non : pas les téléphones dans l'avion...