Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 14 Novembre 2012

Thalys baisse son offre à cause des problèmes techniques de ses rames



Ce mois-ci, Thalys a suspendu pour 4 mois les liaisons Liège-Namur-Charleroi-Mons-Paris et Ostende-Bruges-Gand-Paris afin de mener à bien le programme de maintenance de ses rames. Le Vif qui remarque que l’offre de la compagnie a également été réduite sur les liaisons Bruxelles-Paris et Bruxelles-Amsterdam, explique la raison de ces modifications importantes : les trains à grande vitesse de l’entreprise ont des problèmes de fiabilité.



Thalys baisse son offre à cause des problèmes techniques de ses rames
Selon le site du Vif, les rames rouges de Thalys, mises en circulation depuis 1996, devaient faire leur révision générale de mi-parcours d’ici deux ans. Mais les nombreuses avaries dont elles ont été victimes ont convaincu la direction d’avancer le programme de vérification et de réparation. Ces révisions anticipées immobilisent les trains pendant plusieurs semaines. De plus, ils sont difficilement remplaçables car, contrairement à l’aérien, la location de machines à d’autres entreprises est complexe. Les rames ne sont pas standardisées et doivent être adaptées spécifiquement au réseau qu’elles parcourent. Ainsi par effet domino, la compagnie ferroviaire, en manque de trains, a été obligée de réduire son offre. «C’est un choix difficile, mais nous avons voulu donner la priorité à la régularité», a expliqué Patricia Baars, porte-parole de Thalys International. La baisse de l’offre avait été observée avant novembre et la suppression temporaire des lignes Liège-Namur-Charleroi-Mons-Paris et Ostende-Bruges-Gand-Paris. En effet, une fréquence a également été annulée entre Bruxelles et Amsterdam depuis juillet dernier (9 par jour au lieu de 10). Sur l’axe Bruxelles-Paris, ce sont les capacités en siège qui seront réduites jusqu’en juillet 2013 de l’ordre de 7 % à 9 %.