Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Vendredi 16 Mars 2012

Thalys séduit les professionnels



2011 a été un bon cru pour Thalys. Un chiffre d’affaires de 470 millions d’euros (+8,4 % par rapport à 2010) et 6 650 000 passagers dans ses trains, soit une augmentation de 3,1 % de son trafic par rapport à l’année dernière… Ses indicateurs commerciaux sont dans le vert. Malgré la crise, les voyageurs d’affaires, qui représentent 50 % de la clientèle, restent fidèles à la gamme Confort 1. La première classe de la compagnie ferroviaire a même vu son nombre de passagers accueillis progresser de 4,9 % en 2011.



Thalys séduit les professionnels
Ligne par ligne, les résultats de Thalys sont également bons. Le trafic de Paris-Bruxelles a enregistré une hausse de 3,1 % et de 9 % pour Paris-Amsterdam. La desserte allemande quotidienne de Düsseldorf, ouverte depuis août, a dépassé les objectifs que la direction s’était fixée. Elle porte donc maintenant son regard vers l’Allemagne avec envie. «Nous aimerions à terme avoir 2 ou 3 A/R par jour pour aller capter un marché allemand dynamique et se confronter davantage à l'aérien sur Düsseldorf», a confié Franck Gervais, CEO de Thalys International à la presse. Mais la patience est de mise, l’entreprise doit tout d’abord obtenir un sillon horaire tant convoité auprès des autorités chargées de la distribution des fréquences. La prochaine attribution des sillons en Allemagne est prévue vers décembre 2012.
2011 a aussi été marquée par le lancement d’un partenariat air-fer avec Jet Airways et Brussels Airlines sur l’axe gare Paris Nord-Brussels Airport. Sur la route Bruxelles/Anvers/Amsterdam, la compagnie travaille conjointement avec KLM. En moyenne, actuellement 100 passagers par trajet profitent de cette offre de ticket unique de bout en bout. Un chiffre qui pourrait s’améliorer en 2012 puisqu’un contrat entre Thalys et Hainan Airlines est en cours de signature.

En plus de sa performance 2011, l'entreprise se réjouit des résultats mis en lumière dans son étude qui comparait le train et l’avion selon leur coût, la durée du voyage, l’avis des professionnels. Selon les données de Travel Time Efficiency menée par EPSA, 90 % des Travel Managers jugent que le train est le mode de transport le plus adapté pour travailler et le coût de transport de bout en bout en Thalys serait entre 62 à 70 % moins cher que l’aérien.