Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 25 Mai 2016

Total mobilise 900 camions pour alimenter ses stations



Le distributeur Total s'inquiète des pénuries de carburant dans ses pompes et annonce la mobilisation de 900 camions pour alimenter ses stations.



Dans un communiqué, le groupe pétrolier Total annonce avoir mobilisé ce mercredi près de 900 camions pour ravitailler ses stations-service, contre 350 habituellement. Cette opération représente "un peu moins d'1,5 million de pleins de 35 litres", précise la compagnie.
Le réseau Total compte 2.200 stations-service sur les 11.500 recensées en France. 348 d'entre elles était en "rupture totale" mercredi matin, contre 188 mardi matin, 452 étaient en "rupture partielle" et 87 étaient "réquisitionnées par les autorités".

Sur les 12.000 stations-service du territoire, "Aujourd'hui, on a 4.026 stations peu ou prou en pénurie de carburant", a affirmé Pierre Auclair, le co-fondateur de l'application mobile Essence, sur France Info. A titre de comparaison, il y en avait vendredi 300, selon ses calculs. Les voyageurs d'affaires auront le plus grand mal à faire le plein dans l'Ouest, ça se densifie en région parisienne et toute la vallée du Rhône jusqu'au bassin méditerranéen est touchée. "Il n'y a guère que l'Est et le Centre qui ne sont pas touchés", selon Pierre Auclair.

Total précise que les mouvements de grève affectent ses cinq raffineries opérées par le géant pétrolier (sur les huit que compte la France). La raffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône) est "passée en débit réduit", en raison des "blocages d'expéditions de produits pétroliers". Les sites de Feyzin (Rhône) et de Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime) sont complètement à l'arrêt, et ceux de Grandpuits (Seine-et-Marne) et de Donges (Loire-Atlantique) le seront également "dans les jours à venir".