Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Toulouse-Blagnac plombé par l'international en mars


Toulouse-Blagnac a enregistré un recul de 3% de son trafic en mars 2015 par rapport à mars 2014, avec 618 215 passagers commerciaux. Si le réseau national a marqué une croissance de 2,7 %, le trafic international a chuté de -10,8 %, conséquence du décalage des vacances scolaires par rapport à l’année 2014.



Le réseau domestique de Toulouse-Blagnac a généré 387 865 passagers. La fréquentation des lignes vers la capitale est en hausse (+1,3 %), avec une activité plus forte sur Paris-Orly (+1,7 %) que sur Paris-CDG (+0,2 %). En région, la croissance est plus importante (+6,4 %), avec des résultats positifs sur la plupart des destinations. Marseille (+19 %), Lyon (+12,1 %) et Lille (+11,2 %) affichent les meilleures progressions.

Le trafic international enregistre 227 416 voyageurs. Le trafic régulier est en régression (-10 %). Sur l'espace Schengen (-11,7 %), la baisse du trafic sur l'Espagne (-29,9 %) et l'Italie (-16,4 %) impacte fortement le bilan du mois. Les progressions les plus notables sont relevées sur Bruxelles (+7,1 %) et Amsterdam (+1,3 %).

Hors Schengen, le trafic régulier reste positif (+1,6 %), essentiellement porté par les aéroports londoniens. «Avec plus de 20 000 passagers mensuels chacun, Londres-Heathrow (+0,5 %) et Londres-Gatwick (-0,3 %) sont au coude à coude pour le titre de première destination internationale au départ de Toulouse-Blagnac», explique la plate-forme. Le trafic régulier sur l'Afrique du Nord fléchit ce mois-ci (-11,8 %) avec un recul assez important sur la majorité des destinations. Le trafic charter est également en retrait (-23 %) avec moins de 18 000 passagers accueillis. De son côté, l’opération Charters Skis a totalisé près de 5 635 voyageurs ce mois-ci, soit une augmentation de 0,3 % par rapport à mars 2014.

Le trafic fret et poste augmente (+4,5 %) avec 5 630 tonnes traitées. En outre, le nombre de mouvements commerciaux est en baisse (-1,4 %), avec 6 951 mouvements réalisés.