Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Toulouse-Blagnac teste les services mobiles sans contact


Toulouse-Blagnac se met aux services mobiles sans contact, une première mondiale pour un aéroport. Grâce à son initiative mis en place avec Research In Motion, Orange et SITA, 50 voyageurs réguliers vont tester cet été, cette technologie avec leurs smartphones BlackBerry compatibles NFC. Grâce à une connexion sans fil à courte distance, ils pourront par exemple payer un achat ou accéder à une information en approchant simplement leur mobile d’un scanner. Un outil qui pourrait, une fois déployé à grande échelle, simplifier les déplacements des voyageurs d'affaires.



Philippe Garcia  Aéroport Toulouse-Blagnac
Philippe Garcia Aéroport Toulouse-Blagnac
Les 50 utilisateurs «cobayes» vont voir leur téléphone portable devenir un sésame qui ouvre un chemin dédié et priorisé dès l’arrivée à l’aéroport. Le passager accédera au parking P1 en présentant son smartphone, lequel mémorisera l’emplacement du stationnement ; puis il pénétrera sans attendre en zone d’embarquement, via la zone d’accès Premium avant de profiter, sans formalités, du salon compagnie La Croix Du Sud. Durant son parcours dans l’aérogare, il recevra en direct des informations sur son vol (horaires, hall de départ, porte d’embarquement, etc.). Ainsi, un voyageur utilisant la technologie NFC devrait être traité plus rapidement que par n'importe lequel des processus d'embarquement disponibles aujourd'hui. Cette technologie est sécurisée et fonctionne même lorsque le smartphone est hors tension. Ainsi pas de problème de batterie à plat. Elle ne nécessite pas l'utilisation d'une application et n'est pas affectée par des problèmes de lecture causés par les écrans entachés.
Dans ce partenariat avec Research in Motion, Orange et SITA, l’aéroport toulousain présente des fonctionnalités qui seront disponibles dans sa future application pour smartphone, mise en service à l’horizon 2013-2014.