Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 25 Novembre 2013

Toulouse à 3h10 de Paris en 2024



Tout juste un mois après avoir annoncé la mise en place de la LGV Bordeaux-Toulouse pour 2024, le ministre chargé des Transports Frédéric Cuvillier était dans la ville Rose. Il évoque un renforcement de l'autre liaison cruciale, Bordeaux-Toulouse, et confirme le prolongement de la ligne B du métro.



La gare de Toulouse accueillera le TGV en 2024. Le ministre des Transports a confirmé ce planning lors de sa visite du projet d'aménagement du quartier de la gare Matabiau qui recevra dans 10 ans près de 18 millions de passagers par an contre 9 actuellement. Avec l’arrivée des trains à grande vitesse, la ville rose sera à 3h10 de la capitale. Les voyageurs d’affaires gagneront ainsi 2 heures. Selon le Moniteur, le ministre a également insisté «sur la nécessité de faire Bordeaux-Toulouse dans la continuité de Tours-Bordeaux» et parlé de «l'ouverture vers Narbonne qui amènera le lien vers Lyon et Marseille».

Le prolongement du métro
Lors de cette visite, le projet de prolongement de la ligne B du métro jusqu'à Labège a été évoqué. En plus de ces 5,2 km supplémentaires, le dossier prévoit un pôle multimodal proposant une gare SNCF, une halte ferroviaire et le terminus. François-Régis Valette, le président du Sicoval (communauté d'agglomération au sud-est de Toulouse), espère obtenir une aide de l’état de 20 à 30 Millions d’euros. Mais le ministère n'a fait aucune promesse sur ce sujet. Il a rappelé que le gouvernement devait répartir 450 millions d'euros entre 120 dossiers d’aménagement en France.