Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 20 Décembre 2007

Tourisme d'affaires et environnement



Le Grenelle de l'environnement a t-il frappé à la porte des consciences des voyageurs d'affaires? Pour le savoir, il faudra suivre de près les résultats de l'enquête, réalisée pour la troisième année, pour mesurer les progrès réalisés par les professionnels du secteur pour diminuer leur impact sur le réchauffement climatique.



Tourisme d'affaires et environnement
KDS et ACTE (Association of Corporate Travel Executive’s) lancent une étude pour évaluer comment les entreprises intègrent les enjeux environnementaux à la gestion de leurs déplacements professionnels. Cette troisième édition questionne cette année les professionnels du secteur sur la montée d’une certaine culpabilité au sein des voyageurs d’affaires, au regard de leur « responsabilité environnementale ». L’étude tentera de savoir si les voyageurs d’affaires éprouvent effectivement de plus en plus de la culpabilité à contribuer aux émissions de gaz à effet de serre et si les politiques voyages des entreprises encouragent progressivement le choix de prestataires de voyage « verts ».

En effet, si la plupart des entreprises ont développé une stratégie développement durable, en pratique celle-ci ne concerne souvent que leur cœur de métier, leur production ou leurs services. La Responsabilité Sociale des Entreprises oublie d’inclure l’impact environnemental des déplacements professionnels. L’étude ACTE-KDS éclairera à nouveau cette pratique des entreprises pour savoir si cela a évolué en 2007.

L’étude se penchera également sur le sentiment des personnes interrogées à l’égard de la politique développement durable de leur entreprise. Les éditions précédentes avaient en effet révélé un certain décalage entre la bonne volonté affichée par les entreprises et leurs actions concrètes. Elles avaient également mis au jour la difficulté pour les acheteurs de voyages d’affaires à trouver des fournisseurs qui proposent des offres « vertes ». Enfin, l’enquête ACTE – KDS a montré l’année dernière que rien de concret n’avait été réalisé au sein des entreprises pour suivre et réduire les émissions carbone, même si la plupart des personnes interrogées ont répondu « travailler dessus ».

Tout voyageur d’affaires ou responsable voyage est invité à contribuer à cette enquête en répondant à une vingtaine de questions en ligne ICI


Les résultats seront publiés lors du « Business Travel Show » à Londres du 5 au 7 février 2008.