Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Trafic aérien en France : l'international se porte bien en octobre


Après les perturbations de septembre (-5,8 %), le ciel français reprend des couleurs en octobre. L'étude Tendanciel publiée par la DGAC montre que le trafic aérien a progressé de 4,4 % en octobre par rapport à la même époque l'année dernière.



Le trafic aérien international se porte bien en octobre, en particulier avec les zones Asie-Pacifique (+8,1 %) et Europe (+7,3 %). Les progressions les plus importantes sont observées dans les Émirats Arabes Unis (+16,1 %) et l’Espagne (+11,0 %). Par contre, les marchés américains (+0,6 %) et africains (-0,3 %) sont plutôt mornes, malgré la bonne tenue de certaines dessertes comme le Brésil (+6,3 %) ou l’Algérie (+5,7 %).

Le trafic intérieur dont la progression a été modérée (+0,4%) en octobre, montre des résultats très différents selon les secteurs. Les dessertes domestiques au départ ou vers la capitale présentent de meilleurs chiffres que les transversales, +0,9 % contre -0,1 %. Les lignes domestiques propres à l’Outre-Mer affichent une croissance de 4,8 %, alors que les vols entre la Métropole et l’Outre-Mer rencontrent un net fléchissement (-3,2 %).

Les aéroports : des hausses de trafic en octobre
La hausse du nombre de voyageurs en octobre présente des visages différents selon les plates-formes. À Paris, CDG (+4,5 %) et Orly (+4,1 %) connaissent une augmentation marquée de leur fréquentation. En région, le marché demeure particulièrement animé à Bâle-Mulhouse (+16,6 %), Bordeaux (+11,9 %) et Nantes (+8,6 %). «La croissance est également au rendez-vous mais dans des proportions beaucoup plus mesurées à Nice, Toulouse et Beauvais (entre +1,7 et +2,2 %). Marseille , pour sa part, a connu ce mois-ci un repli de son activité (-2,3 %)», ajoute l'étude.