Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Trafic stable pour Air France en Mai


Pas de grands changements pour la compagnie au mois de mai 2012 : un trafic stable (-0,2%) pour des capacités en baisse de 1,4% a permis une hausse d’un point du coefficient d’occupation . En revanche le trafic Cargo continue sa chute : -8,8% avec un recul du coefficient de remplissage de -3,9 points.



Trafic stable pour Air France en Mai
Avec 6,5 millions de passagers transportés, Air France souligne un trafic stable pour le mois de Mai ce qui, avec des capacités en baisse de 1,4%, provoque mécaniquement une hausse du coefficient d’occupation d’un point à 80,8%. En France, le mois de mai a enregistré quatre jours fériés de plus que l’an dernier, pesant sur le mix loisir/affaires. En conséquence, la recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est stable par rapport à mai 2011.
• Sur le réseau Amériques, le trafic et les capacités baissent respectivement de 1,8% et de 2,6%. Le coefficient d’occupation s’établit à 86,7% (+0,7 point).
• Le réseau Asie, qui était affecté l’an dernier par les conséquences du séisme survenu au Japon, enregistre une hausse de trafic de 4,3% pour des capacités en augmentation de 3,4%. Le coefficient d’occupation ressort en amélioration de 0,7 point à 81,9%.
• Le réseau Afrique et Moyen-Orient connaît une baisse du trafic de 1,8%, largement inférieure à celle des capacités (-6,8%). Le coefficient d’occupation gagne 3,9 points à 75,2%.
• Sur le réseau Caraïbes et Océan Indien, le trafic est quasi stable (-0,3%) pour des capacités en baisse de 3,2%. En conséquence, le coefficient d’occupation s’améliore de 2,3 points à 80,9%.
• Le réseau européen enregistre une hausse du trafic de 2,6% pour des capacités en augmentation de 3,2%. Le coefficient d’occupation est en légère baisse à 74,2% (-0,4 point).
L’inquiétude vient de l’activité cargo qui vient habituellement compenser les variations du trafic passagers mais poursuit sa chute avec un recul du trafic de 8,8% pour des capacités réduites de 3,9%. Le coefficient de remplissage perd 3,4 points à 64,3%. La recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) hors change est en baisse par rapport à mai 2011.