Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Transat fera-t-elle les beaux jours d’Air Canada ou de Westjet ?


Selon Doug Cooper, analyste chez Beacon Securities cité par La Presse, Transat serait une belle acquisition en vue pour Air Canada ou Westjet. La consolidation du transport aérien qui devra s’engager au Canada ne permet pas beaucoup d’imagination mais sera une réalité prochaine.



D’un côté, Air Canada et sa filiale low cost, Rouge. De l’autre Westjet, qui veut aller au-delà du seul continent nord-américain pour ouvrir de nouvelles lignes dans le monde. L’Europe serait un joli terrain de jeu. Et pour appuyer ses dires, l’analyste cité par le quotidien « La Presse » revient sur ce qui se passe chez les voisins américains : 12 compagnies au début des années 90 mais seulement quatre acteurs aujourd’hui : Delta/Nortwest, United/Continental, US Airways/American et Southwest/AirTran.

Une vision assez juste pour le Canada et qui, globalement, serait satisfaisante pour les transporteurs européens qui s’y rendent. La bataille tarifaire engagée depuis cinq ans est suicidaire. Preuve de l’analyse des marchés, Corsair qui appartient au même groupe (TUI) a réussi à assurer les vols du tour opérateur SunWing qui les assurait en direct il y a encore deux ans. Mais il faudra compter sur Air Canada sait que l’international est une source réelle de rentabilité. En développant ses vols européens, la compagnie occupe largement le terrain et maintient ses positions sur un marché porteur, même si aujourd’hui la disponibilité vers le Canada reste forte.