Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 6 Avril 2011

Transports européens du futur, libéralisation des transports : le Gart s’interroge



A la suite de la publication par la Commission européenne d’un "livre blanc" imaginant les transports du futur, le Groupement des autorités responsables de transport (Gart) confirme l’intérêt du document, mais souligne le manque d’explications de la part de l’Europe, en particulier sur la question sensible du financement. La libéralisation des transports mériterait également une réflexion plus poussée, selon les responsables de l'association.



La vision exprimée par la Commission européenne dans son « livre blanc » , qui prévoit notamment de réduire de 60% les émissions de CO2 liées aux transports d’ici 2050, n’est pas pour déplaire au Gart, bien au contraire. L’association a d’ailleurs souligné que "Ces objectifs sont ceux défendus par le Gart depuis de nombreuses années". Mais le flou artistique entourant le financement de la démarche pose problème, même si le document n’avait aucune valeur législative. Le Gart pointe donc du doigt « l'imprécision du volet financement ». Un « nerf de la guerre » d’autant plus crucial que le projet européen impliquait un investissement de 1500 milliards d’euros, tout de même.

Par ailleurs, l’association a demandé à ce qu’une évaluation des résultats soit menée à l’échelle européenne, pour déterminer l’impact de l'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire dans les pays qui se sont engagés dans cette voie.
Fondé en 1980, le GART constitue un groupe de réflexion d’élus responsables du transport, issus de toutes les tendances politiques.