Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


USA: les contrôles améliorés avant l'été ?


Les débordements des délais de contrôle des passagers en mars dernier, notamment à Chicago, ont conduit la TSA à mettre en place un vaste programme de recrutement qui permettrait de diviser par deux le temps d’accès aux halls d’embarquement. Objectif: améliorer la situation, parfois critique, avant l'été. La presse n'y croit pas.



Selon les associations de voyageurs d’affaires, plus d’une dizaine de villes sont concernées par ce manque de moyen et la rigueur des mesures de sureté imposées par le gouvernement. "Le développement annoncé des portes automatiques au départ, comme à l’arrivée est en retard et ce, dans la plupart des grands aéroports américains", précise Stanley Bills en charge des achats travel pour une PME/PMI de Floride, "Miami n’échappe pas aux délais même si le temps d’attente y est plus faible qu’à Chicago ou Sans Francisco".

En redéfinissant les temps d’arrivée dans les aéroports, y compris pour les voyageurs business, les compagnies aériennes tentent, à leur façon, de lutter contre des délais inacceptables mais reconnaissent qu’elles ne peuvent maîtriser les moyens mis à disposition pour le contrôle des passagers. Conséquence indirecte, les guichets d’embarquement ouvrent 3h30 avant le départ de l’avion.

La TSA va donc repenser son process en augmentant le nombre d’agents présents à l’arrivée des vols internationaux et en accélérant la formation des futurs contrôleurs. Mais selon la presse américaine, le "problème ne sera pas réellement réglé avant la fin août 2016… Au mieux".