Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 20 Janvier 2016

Uber veut travailler avec les taxis



Alors que la grève des taxis du 26 janvier s'annonce musclée, leur «ennemi juré» Uber leur tend la main. Le VTC californien tant décrié veut ouvrir sa plate-forme de réservation aux taxis... mais pour en faire des VTC. Pas sûr que les taxis apprécient....



Lors de la conférence «Maddy Keynote», le directeur général d'Uber, Thibaud Simphal, a expliqué que sa société voulait ouvrir sa plate-forme de réservation aux taxis: "On va regarder comment on va le faire, mais on veut permettre aux taxis d'utiliser la plate-forme Uber, on encourage toutes les plates-formes qui existent, pas seulement Uber mais nos concurrents, Chauffeur-Privé, SnapCar, etc., à faire la même chose". Selon lui: "Ils le peuvent, la décision de la semaine dernière le confirme, le gouvernement va dans ce sens et nous aimerions faire de cela une possibilité concrète".

S’appuyant sur une récente décision du Conseil constitutionnel indiquant qu'un chauffeur de taxi peut aussi être conducteur de VTC, il ajoute que cette solution leur donnerait la possibilité "d'être réservés sur une plate-forme de VTC, en tant que VTC, en conduisant une voiture qui ne serait pas un taxi". Provocation ?