Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Ubu monte dans les tours !


La FAA prend le taureau par les cornes contre la sieste au boulot ! Trois contrôleurs pris en train de dormir en une semaine, il est vrai que cela fait beaucoup. Samedi, après que le troisième dormeur ait été pris sur le fait à Miami, l'agence américaine de l'aviation civile (FAA) l'a suspendu puis décidé d'agir. Enfin.



La première affaire, à Washington fin mars, avait fait la Une de tous les journaux. Mais les cas se sont tellement multipliés depuis 3 semaines que ce n'est même plus le cas ! Au total, six cas de contrôleurs endormis lors de leur service ont été signalés depuis ces dernières semaines, dont trois depuis lundi dernier. Finalement la FAA, après avoir décidé mercredi de doubler le nombre de contrôleurs en poste la nuit dans une vingtaine d'aéroports américains, puis enregistré jeudi la démission de l'un de ses dirigeants, a décidé... d'"interdire les affectations horaires identifiées comme ayant entraîné la plus grande fatigue chez les contrôleurs aériens". Allons bon, est-ce à dire qu'il n'y aurait plus du tout de contrôleurs dans les tours ? Mais non, journaliste de mauvaise foi, c'est simplement qu'il n'y aura plus de contrôleurs de nuit versés en permanence au travail nocturne. Donc les postes vont tourner ? Pourtant, je m'étais laissée dire que pour l'efficacité, les 3X 8 n'était pas le meilleur rythme pour la santé et donc pour la vigilance. Au point que la plupart des entreprises modernes y ont renoncé !
Pour nous rassurer, la FAA va également lancer des discussions avec le NACTA, Syndicat national des contrôleurs aériens. On peut imaginer qu'ils savent de quoi ils parlent. Et aussi initier des consultations pour "renforcer l'application par les personnels des normes les plus élevées de professionnalisme". C'est le moins que l'on puisse attendre. Cela rappelle furieusement les techniques d'enterrement des problèmes, la création de commissions. Mais bon, puisqu'on nous dit que des annonces plus concrètes devraient suivre ce début de semaine... Faisons comme les contrôleurs, un petite sieste tranquille, pour attendre les résultats. On ne sait jamais, la nuit porte conseil. Au fait, c'est peut être ce que voulaient faire les contrôleurs: réfléchir, à tête reposée ?

Hélène Retout

Dimanche 17 Avril 2011


Notez