Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 5 Janvier 2015

Un TGV en Pologne





Le Pendolino - DR Alstom A. Février
Le Pendolino - DR Alstom A. Février
Le Pendolino relie depuis le 14 décembre les principales villes de Pologne : Varsovie, Cracovie, Katowice, Wroclaw, et les ports de Gdansk et Gdynia, sur la Baltique. Opéré par PKP Intercity, l’opérateur polonais de rail longues distances, le Pendolino est un train à grande vitesse, un peu moins rapide que le TGV français mais il roule à plus de 200 km/h et possède un gros avantage sur le TGV : il ne demande pas d’infrastructure propre. Fabriqué par Alstom, il pourrait trouver des applications en France, entre TER et TGV…
 



1.Posté par Georges le 06/01/2015 10:08
Bonjour,
Le TGV est tout de même dans une autre ligue. Gdansk-Cracovie, un trajet de 600km, se fait en 5h30. En France, on a par exemple Haute-Picardie-Lyon en 2h40, et c'est un peu plus de 600km.


2.Posté par Garfield le 07/01/2015 08:42
Le Pendolino, dans ces conditions d'exploitation, n'est qu'un train pendulaire destiné à grapiller quelques km/h sur les trains grandes lignes classiques, au même titre que les ICN suisses.
L'ICE ou le TGV sont, eux, des rames à grande vitesse exploités sur des lignes spécifiques, même si une doctrine étrange pousse certains opérateurs à les faire rouler sur de longs parcours sur voie classique...
Dans les deux cas (Pendolino/ICN ou ICE/TGV), on se retrouve comme voyageur dans des rames moins confortables que les rames classiques (plus serrées, places aveugles et/ou à contre-sens, et sans possibilité de changer si la réservation est obligatoire...), et sans vraies places pour les bagages. La volonté d'éradication des trains classiques par certains opérateurs est, ici, flagrante.