Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 23 Février 2014

Un TGV ne marque pas son arrêt



Le TGV 8471 en provenance de Paris ne s’est pas arrêté en gare de Libourne le 23 février 2014, contrairement à ce qui était programmé. Les passagers à bord n’ont pu descendre qu’à l’arrêt suivant, soit la gare Saint-Jean de Bordeaux le terminus.



Une trentaine de personnes ont ainsi dû prendre un autre TGV pour retourner vers Libourne. Cette mésaventure leur a fait perdre près de deux heures selon Sud Ouest mais d'autres ont parfois attendu des heures leur correspondance, pour Bergerac par exemple. La SNCF a expliqué que ce «cas exceptionnel» était dû à une «mauvaise fiche technique» donnée au conducteur et pouvait également s’expliquer par le «contexte compliqué des travaux» actuellement en cours dans la région. La compagnie ferroviaire a distribué des plateaux repas aux passagers concernés. Ils pourront également profiter des mesures de «l’horaire garanti». Ainsi, ils vont recevoir un remboursement allant «jusqu'à 50% pour les billets plein tarif».



1.Posté par Georges le 26/02/2014 10:58
Voilà qui devrait ravir M. Pépy (allusion à un article récent où celui-ci nous dit qu'il faut réduire la fréquence des arrêts des TGV). ;-)