Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 12 Juin 2008

Un accueil trop faible



Le Secrétaire d’Etat chargé du Tourisme Hervé Novelli présentait ce jeudi 12 juin les axes de travail qui seront développés lors des assises du tourisme. Les faiblesses de la France notamment en matière de tourisme d’affaires seront au cœur des discussions.



Hervé Novelli
Hervé Novelli
«En France, les capacités d’accueil en terme de tourisme d’affaires sont insuffisantes comparées à l’offre internationale», c’est ce qu’a déclaré Hervé Novelli après avoir reçu les recommandations du comité «stratégique tourisme». Le secrétaire d’Etat estime que l’offre française en matière de Palais des Congrès et d’accueil hôtelier, notamment dans les palaces, reste encore trop faible. Un problème qui devrait être traité par la mise en place d’une réforme de la classification hôtelière et la création d’un fond d’investissement pour la rénovation des hôtels. Si les besoins en la matière sont estimés à 8 milliards d’euros, Hervé Novelli annonce d’ores et déjà que le fond ne pourra couvrir l’ensemble de ces dépenses.

Parmi les axes de travail qui seront étudiés lors des assises les 18 et 19 juin, la question de l’accessibilité des touristes à la France, chère aux voyageurs d’affaires, fera l’objet d’une réflexion sur les visas et le trafic international vers l’Hexagone.