Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 28 Novembre 2010

Un anglais amoureux condamné pour une mauvaise blague sur Twitter



L'amour, dit-on, fait parfois faire des bêtises. C'est ce que se dit aujourd'hui Paul Chambers, un comptable de 27 ans qui découvre en janvier dernier que son vol doit être retardé en raison d'importantes chutes de neige. A la clé, des vacances au soleil avec sa fiancée ! En colère, il va twitter le message suivant "Et merde ! L'aéroport Robin-Hood est fermé. Je vous laisse une semaine pour vous reprendre, sinon j'explose l'aéroport en mille morceaux !" Résultat de cet accès de mauvaise humeur : une arrestation et une condamnation !



Un anglais amoureux condamné pour une mauvaise blague sur Twitter
Pour la police britannique qui applique à la lettre le "Terrorism Act", cet appel n'est rien d'autres qu'une "publication terroriste". Jugé pour fausse alerte à la bombe (et non acte terroriste), il a été condamné à 1500 € d'amendes et fait appel de cette décision. Si la première inculpation (terrorisme) avait été retenue, il aurait pu passer entre 2 et 6 ans en prison. Au final, Paul Chambers a perdu son emploi et quelques 3000 € au total. le tout pour une mauvaise plaisanterie. De quoi réfléchir.