Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un avion de Quantas vandalisé pendant les grèves


Un nouveau rebondissement dans le très long mouvement social traversé par Qantas. Après l’immobilisation au sol de ses appareils sur décision de la direction, le 29 octobre, puis la reprise des vols le 1er novembre par ordonnance de justice, Qantas vient de confirmer qu’un avion avait été saboté. Apparemment, le 26 octobre. Info ou intox ? La police australienne a ouvert une enquête pour découvrir qui a coupé les fils du réseau d’écrans interactifs des passagers.



Un avion de Quantas vandalisé pendant les grèves
Après l’immobilisation de sa flotte ce week-end et l’intervention de la justice l'obligeant à reprendre son activité, Qantas subit encore de plein fouet les conséquences de ses mouvements sociaux houleux. Un Boeing 767 stationné à l’aéroport de Brisbane a été retrouvé vandalisé le 26 octobre 2011. Les équipes de maintenance ont découvert que plusieurs fils électriques du système de divertissement interactif des passagers avaient été coupés. La compagnie a prévenu la police australienne et une enquête a été ouverte. Mais le Syndicat national des mécaniciens aéronautiques pense pour sa part qu’il s’agit d’une erreur de fabrication dont la direction se sert pour faire un coup médiatique et ainsi détourner l’attention du conflit.