Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un câlin pour les pilotes de British Airways


Le moral des pilotes de British Airways serait en berne depuis le long mouvement social qui a secoué la compagnie l’année dernière. La direction a donc décidé d’enseigner à son personnel de cabine à mieux se socialiser avec les navigants. Un cours de 90 minutes pendant leur entraînement aux procédures de sécurité, baptisé « Hug a pilot », leur demande d’inclure les pilotes dans leurs activités en escale. Les hôtesses et stewards expriment sur le net des inquiétudes face à ces nouvelles consignes.



Un câlin pour les pilotes de British Airways
Un câlin peut tout guérir… C’est ce que semble penser British Airways. Pour remonter le moral des navigants, les hôtesses et stewards suivent maintenant pendant leur session d’entraînement aux procédures de sécurité de trois jours, un cours de 90 minutes pour apprendre à mieux interagir avec les pilotes. Le programme intitulé «Hug a pilot» a pour objectif de créer de meilleurs liens entre les équipes de la cabine et le cockpit. Ils ont ainsi reçu la consigne de plus interagir avec les pilotes et de les inclure dans leurs activités pendant les escales. Mais leurs nouvelles instructions ont créé quelques inquiétudes qui ont été exprimées sur le net. Outre les risques de mauvaises interprétations de l’invitation, beaucoup se demandent si elles ne vont pas non plus être à l’origine de tensions à la maison. En effet, si la direction voit cette socialisation d’un bon œil, les conjoints des équipages jaloux pourraient être d’un autre avis. L’initiative de British Airways aurait été prise afin d’améliorer le moral et les relations des employés mises à mal par un très long conflit social l’année dernière.