Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 25 Juin 2017

Un e-visa pour le Qatar



Les voyageurs d'affaires peuvent désormais effectuer en ligne une demande de visa de tourisme pour le Qatar. Le pays s'est doté d'une plate-forme de visa électronique afin de faciliter les démarches et offrir un système plus efficace et transparent. Toutefois, ce dispositif est plus onéreux que l'obtention sur place proposée aux Français.



L'aéroport de Doha, porte d'entrée du Qatar
L'aéroport de Doha, porte d'entrée du Qatar
Le Ministère de l'Intérieur du Qatar, Qatar Airways et l'Autorité du Tourisme du Qatar ont lancé la plate-forme d'e-visas qatarvisaservice.com, en partenariat avec VFS Global. Le coût du sésame proposé en ligne est de 42US$ (frais de services de VFS Global compris) à régler en ligne par carte bancaire.

Les voyageurs d'affaires doivent fournir une copie de leur passeport, une photo d'identité, leur l'adresse durant le séjour et leur billet d'avion. Les passagers de Qatar Airways auront plus de simplicité avec la possibilité de faire valider leur billet automatiquement en ligne car le service de visa sera lié à la plate-forme de réservation de la compagnie aérienne.

Le délai moyen d'obtention annoncé est de 48 heures. Une fois que la demande est acceptée, le demandeur recevra le e-visa par courrier électronique.

Pour mémoire, les voyageurs français et ceux de 73 autres pays disposent actuellement d'une facilité d'obtention de visa. D'une durée d'un mois, il peut être demandé à l'arrivée sur présentation d'un passeport valable au minimum 6 mois, d'un billet d'avion aller-retour, d'une confirmation de réservation d'hôtel et d'une carte bancaire afin d'effectuer le règlement des 100 Rials qatariens (environ 20,00€). Le gouvernement assure que les touristes éligibles de ce dispositif moins onéreux gagneront du temps à l'aéroport s'ils optent pour le e-visa.

Les passagers de Qatar Airways sont également éligibles au visa de transit gratuit permettant de séjourner dans le pays de 5 à 96 heures depuis le mois de septembre dernier.