Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un fromage considéré comme explosif en avion


Si les voyageurs d’affaires profitent d’un déplacement professionnel dans le Cantal pour faire quelques emplettes gourmandes, ils doivent faire bien attention de placer le fromage de la région, le Salers, dans leur bagage en soute. Classé comme substance pâteuse, il est considéré comme de l’explosif à l’aéroport d’Aurillac et interdit dans la cabine.



FMichaud76 at wikipedia
FMichaud76 at wikipedia
Le Journal du Centre rapporte la mésaventure d’un couple de passagers à l’aéroport d’Aurillac. Interrogée par un contrôleur sur le contenu de son sac cabine, la passagère en partance pour Orly déclare avoir deux kilos de Salers dans son bagage. L’agent lui explique alors que monter à bord avec plus de 100 grammes de fromage frais est interdit car l’aliment est catalogué comme substance pâteuse. En outre et en l’absence d’une machine à rayon X, la sécurité ne peut pas vérifier la nature du produit et le considère donc comme du plastic, un puissant explosif. Les Parisiens ont donc dû faire enregistrer leur valise pour pouvoir ramener leur délicieux souvenir et ainsi payer 15 euros supplémentaires.






1.Posté par letis le 03/09/2013 08:16
Enorme le raisonnement des agents de sécurité : "votre fromage on considère que c'est du plastic, donc interdiction de le faire voyager en cabine; mais bon vous pouvez le mettre en soute" :)

2.Posté par Georges le 05/09/2013 10:38
A Heathrow ou JFK, j'aurais compris. A Aurillac, on est dans la farce.