Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un médiateur pour le conflit Air-France/Corse


Depuis plusieurs semaines, la Corse vit au rythme des rebondissements judiciaires et sociaux du conflit qui oppose Air France et 45 employés en CDD non reconduits. Après 35 jours d’occupation des terminaux d’Ajaccio et Bastia puis d’une grève le 1er décembre, un médiateur a été nommé pour trouver une conclusion au litige. Le trafic devrait être normal ce vendredi.



Un médiateur pour le conflit Air-France/Corse
La Corse est en conflit avec Air France. Depuis 35 jours, les aéroports d'Ajaccio et Bastia sont occupés par 45 employés en CDD dont les contrats n’ont pas été reconduits. La CGT avait lancé un appel à la grève pour le 1er décembre qui a bloqué les plates-formes des préfectures corses toute la journée. Le transporteur a donc basculé ses vols sur les aérodromes de Figari et Calvi tandis qu' Air Corsica a dû, elle, annuler neufs vols qui relient la Corse à Marseille et Nice. Un médiateur a été nommé pour régler le conflit et doit arriver sur l’île ce vendredi 2 décembre. Les salariés délaissés avaient poursuivi la compagnie devant les Prud’hommes. Les tribunaux leur ont donné raison et ont exigé leur réintégration mais Air France ne s’est pas pliée à la décision de justice invoquant des difficultés financières C’est dans cette situation complexe que l’arbitre proposé par le président de la cour d'appel de Bastia va devoir travailler. Néanmoins en attendant que les deux parties s’entendent, le trafic devrait reprendre normalement ce vendredi.