Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un ministre italien plébiscite le rapprochement Air France/Alitalia


Interrogée sur ses projets pour Alitalia, Air France a été formelle : elle n’a pas la santé financière nécessaire pour prendre le contrôle de la compagnie italienne. Cela n’empêche pas le ministre italien du Développement économique Corrado Passera de plaider pour le rapprochement.



Un ministre italien plébiscite le rapprochement Air France/Alitalia
Air France a une option de prise de contrôle sur Alitalia dont elle détient 25 % du capital. Pour le ministre italien du Développement économique Corrado Passera, qui a également conduit le sauvetage du transporteur italien il y a 5 ans, un rapprochement entre les deux compagnies serait une belle opération. «L'Italie a une grande opportunité avec Air France. Il serait dommage de tout gâcher»... «Cela peut être une excellente occasion pour l'Italie de devenir le premier actionnaire ou au moins un actionnaire important du plus grand transporteur européen», a-t-il confié au journal Messaggero. Il concède malgré tout que cette alliance avec le groupe Air France-KLM n’est pas pressée «Alitalia aurait le temps de réorganiser les coûts, dans la mesure du possible, et d'améliorer son offre commerciale pour augmenter ses revenus de façon adéquate», explique-t-il.