Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 22 Mars 2012

Un moteur légérement dénudé effraie 27 passagers



27 passagers ont refusé de partir sur le vol Moscou-Krasnoyarsk de Transaero en découvrant qu’un panneau manquait sur l’un des réacteurs du Boeing. Une fois, les voyageurs «prudents» débarqués, l’avion a décollé et effectué le vol prévu sans problème. Les faits ont été rapportés par la presse russe le 20 mars 2012.



Un moteur légérement dénudé effraie 27 passagers
Un avion Transaero s’apprêtait à relier Moscou à Krasnoyarsk lorsqu’un passager qui regardait par le hublot s’est aperçu qu’il manquait un panneau sur l’un des réacteurs. Le voyageur, inquiet de ce constat, a prévenu l’équipage. La maintenance a été dépêchée pour contrôler le moteur. Après 3 heures d’inspection et d’attente, elle a donné le feu vert au commandant de bord bien que la pièce n’ait pas été remplacée. Le navigant, peu ému par l’absence du panneau, était prêt à mettre les gaz mais certains passagers se sont montrés beaucoup moins téméraires. Vingt-sept personnes ont demandé à descendre de l’appareil pour prendre le vol suivant. Le Boeing 737-300 a finalement décollé et n’a rencontré aucun problème pendant le trajet, arrivant à Krasnoyarsk en un seul morceau (enfin, moins le panneau manquant bien sûr). La direction de la compagnie a indiqué que son pilote avait agi en conformité avec la réglementation qui autorise effectivement les vols avec une telle pièce manquante.