Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 7 Avril 2011

Un nouveau contrôleur aérien surpris en plein sommeil aux Etats-Unis



Après l’épisode de l’aéroport de Washington, qui avait conduit la FAA à engager une réflexion sur la sécurité du contrôle aérien, un nouveau cas de contrôleur aérien endormi a été révélé mercredi par les autorités américaines. Cette fois, le contrôleur aérien se serait délibérément endormi dans la tour de contrôle de l’aéroport McGhee Tyson, dans le Tenessee. Il devrait bientôt être licencié. Un nouvel incident sans conséquence, mais qui remet une nouvelle fois en cause l’organisation du contrôle aérien.



Les tours de contrôle américaine semblent décidément offrir un confort propice au sommeil de l’autre côté de l’atlantique. Selon le média local Knoxnews, le contrôleur chargé de surveiller le trafic sur radar à Knoxville se serait accordé le 19 février dernier une «petite sieste» - cinq heures, tout de même – pendant son service. Il a heureusement été suppléé par un autre contrôleur, qui a guidé l’atterrissage de sept appareils après avoir remarqué que l’intéressé ne répondait pas à ses appels.
L’épisode fait forcément penser à l’épisode de Washington : le 22 mars dernier, deux appareils avaient dû s’en remettre à eux-mêmes pour atterrir sur la plateforme américaine, le pilote s’étant endormi pendant près d’une demi-heure au moins. Le Ministre des Transports avait alors décidé immédiatement la mise en place d’un deuxième contrôleur sur la plateforme, située à quelques kilomètres de la Maison Blanche. Le personnel réclame de son côté davantage de moyens humains pour éviter l'épuisement et faire face à cette situation, à Washington comme ailleurs.