Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 11 Novembre 2014

Un nouveau coordinateur pour le CDG Express



En confiant à Vincent Pourquery de Boisserin, ingénieur général des Ponts, des Eaux et forêts, le soin de coordonner l’ensemble des ministères chargés du projet CDG express, Manuel Valls a souhaité que la date retenue pour la mise en service de cette liaison rapide entre le centre de Paris et l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle reste une réalité, à savoir le printemps 2023.



Aéroports de Paris - Emile Luider - La Company
Aéroports de Paris - Emile Luider - La Company
Un communiqué publié par Matignon précise la mission du coordinateur qui sera de « veiller au bon déroulement du projet en lien avec les collectivités locales et les opérateurs concernés ». Au-delà du rôle politique qui lui est confié, le coordinateur devra également vérifier que l’ensemble des opérations, et des opérateurs, à qui est confiée la construction de la ligne se fasse dans le respect du cahier des charges et dans les délais fixés.

Le projet - dont les premières ébauches datent de 1998 - reste toujours soumis au financement de l’État accompagné de la participation d’ADP. Pour mémoire, une taxe passager est prévue pour financer la ligne et en assurer la rentabilité. Le premier ministre a rappelé que « cette liaison est essentielle pour faciliter et fiabiliser l’accès à l’aéroport afin d’assurer la désaturation des accès routiers et garantir la préservation de l’environnement ».

A l’occasion de cette nomination, plusieurs associations de voyageurs ont rappelé que le CDG express devait voir le jour en janvier 2014 et se disent sceptiques sur la date avancée par le premier ministre si aucun moyen financier important n’est mis en place d’ici à la fin 2015.