Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Vendredi 25 Novembre 2011

Un passager d’un TER lyonnais en colère appelle les autres usagers à frauder



De plus en plus de collectifs d’usagers de la SNCF sont créés pour faire part des griefs des voyageurs à l’entreprise ferroviaire. Mais à Lyon, c’est un homme seul qui se dresse contre la SNCF. Hugues Débotte, client quotidien de la ligne de TER Tarare-Lyon, exaspéré par une longue grève des cheminots, a appelé les autres voyageurs à ne pas payer leur abonnement de décembre en protestation. Et il a financé la publication de 5000 tracts pour transmettre son idée !



Un passager d’un TER lyonnais en colère appelle les autres usagers à frauder
Hugues Débotte travaille à la Part-Dieu et pour s’y rendre, il prend quotidiennement le TER qui assure la liaison de son domicile à Tarare pour Lyon. Trente minutes de trajet quand tout va bien. Mais depuis trois semaines, les galères s’accumulent sur cette ligne : grève des cheminots, annulations sans raison communication préalable de la SNCF. Les voies ne verraient plus passer qu’un train sur deux, et dont le résultat serait des rames bondées. Lassé et en colère, le Tararien a vidé son livret d’épargne pour financer 5000 tracts afin d’appeler les autres usagers à faire eux aussi une grève : celle du billet de train. Le document distribué propose aux passagers de ne pas payer leur abonnement du mois de décembre en protestation contre la détérioration du service. Hugues Débotte a également écrit au Pdg de la SNCF, Guillaume Pepy, pour le prévenir de son initiative et demander un dédommagement pour tous les voyageurs concernés par ces nuisances. Il a mis en avant que les passagers de TGV étaient, eux, remboursés partiellement ou totalement lorsque leur train était en retard. Le transporteur ferroviaire n’a fait aucun commentaire sur cette action pour le moment.