Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un passager perturbe deux vols en moins de 12 heures


Un New-Yorkais a obligé deux vols à se dérouter en moins de 12 heures en raison de son comportement ingérable. Dans les deux cas, la raison de son comportement est simple : il voulait fumer !



Un passager perturbe deux vols en moins de 12 heures
Tout a commencé sur le vol Las Vegas - Charlotte, assuré par US Airways. L’avion a été obligé d’atterrir à Albuquerque le 2 juillet 2013 à 1h35 du matin car un passager avait tenté d’ouvrir la porte afin de sortir fumer. L’homme a été arrêté et interrogé par les autorités de la plate-forme à son arrivée. Compte tenu du fait qu’il n’avait pas réussi à ouvrir la porte, il a été relâché sans être poursuivi. Libre, il a alors réservé un vol sur American Eagle au départ de la plate-forme du Nouveau-Mexique pour Chicago O’Hare. Mais loin d’être calmé par cet arrêt impromptu dans son voyage, le passager a, une nouvelle fois, fait des siennes. Souhaitant toujours fumer dans l’avion, il s’est montré particulièrement désagréable avec l’équipage, en refusant de s’asseoir. Et il a encore une fois tenté d’ouvrir la porte de l’avion! L’équipage a donc pris la même décision que ses collègues. Il a demandé un atterrissage d’urgence pour expulser le passager indiscipliné. L’avion s’est ainsi posé à 11h30 à Kansas city selon le site msnewsnow.com. Le voyageur a, là encore, été remis aux forces de l’ordre. Puis libéré sans être inculpé. Jamais deux sans trois ?






1.Posté par E Dantes le 10/07/2013 13:01
Hallucinant le raisonnement de ces américains. on peut finir en prison pour avoir dit à un pote que les vacances "c'était de la bombe"!!!! mais quand un de leur CONcitoyen essaye d'ouvrir la porte d'un avion en plein vol, risquant ainsi la vie de tous les passagers, on le relâche sans poursuites judiciaires...