Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un pilote arrêté en état d'ébriété juste avant le décollage


Un pilote d’American Eagle semble avoir célébré plus que de raison la nouvelle année. Alors qu’il se préparait à assurer le vol Minneapolis-New York du 5 janvier 2013, il lui a été demandé de passer un éthylotest. La procédure a révélé qu’il dépassait 0,04 gramme, la limite autorisée par l’état américain du Minnesota.



Un pilote arrêté en état d'ébriété juste avant le décollage
Le pilote a été soumis à ce test après qu’un témoin ait prévu la police qu'il avait senti sur lui une odeur d’alcool. Le navigant qui devait assurer le Minneapolis-New York de 6h30 a été arrêté et suspendu immédiatement. De plus, il ne travaillera pas pendant la durée de l’enquête actuellement en cours. «Le vol a été retardé d'environ 2 h 30, le temps de trouver un pilote de rechange. Le taux d'alcoolémie permis pour les pilotes d'avion est moins élevé que pour les automobilistes», a expliqué Patrick Hogan, porte-parole de l'aéroport de Minneapolis-Saint-Paul. Les passagers se sont quant à eux déclarés furieux qu'un pilote ait ainsi envisagé de prendre les commandes dans ces conditions.