Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un pilote de Virgin Australia refuse d'être pris pour un baudet


Les compagnies aériennes sont de plus en plus nombreuses à équiper progressivement leurs pilotes d’iPad2 ou autres tablettes numériques. La manœuvre n’est pas motivée par la volonté d’être à la pointe de la technologie et de la mode, mais par le souci de gagner du temps et surtout du poids. Un contentieux entre Virgin Australia et l'un de ses pilotes pourrait les inciter à accélérer le pas : David Linton Kloster porte plainte contre son employeur pour s’être blessé au dos en transportant une sacoche remplie de manuels et de plans de vol.



Un pilote de Virgin Australia refuse d'être pris pour un baudet
Le pilote David Linton Kloster 57 ans poursuit sa compagnie Virgin Australia pour s’être gravement au dos après avoir dû emmener avec lui un sac de 18 kg contenant la documentation de l’avion. Pour ces faits qui remontent au 29 décembre 2009, il réclame des dédommagements pour les pertes de salaires et le remboursement de ses frais médicaux qui ont découlé de son opération du dos. Cela porte la facture à plus d’un million de dollars australiens, soit 817 000 euros. Selon le document judiciaire que s’est procuré le Sydney Daily Telegraph, le plaignant reproche à son employeur de n’avoir pas mis en place «un système de travail qui fait que les graphiques et les règlementations puissent être laissés dans l'avion ou stockés électroniquement sur un iPad», et l’aurait ainsi exposé à une blessure qui aurait pu être évitée. La Cour suprême du Queensland a confirmé avoir reçu cette plainte en janvier. Interrogée, la compagnie aérienne a indiqué qu’elle n’avait pas encore été informée de la procédure mais assure prendre très au sérieux la sécurité de ses employés.