Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un pilote pro-Pyogyang interdit de vol


Un pilote sud-coréen de Korean Air a été suspendu pour avoir affiché clairement sur Internet sa fascination pour le dirigeant de Corée du nord, Kim Il-Sung et son régime totalitaire. Les autorités et sa direction craignaient qu’il détourne un avion pour se rendre dans le pays qu’il admire.



Un pilote pro-Pyogyang interdit de vol
Un pilote de la compagnie aérienne sud-coréenne Korean Air, désigné sous le nom de Kim, un prénom très courant dans la région, vient d’être suspendu pour avoir exprimé sur Internet son opinion plus que favorable pour le régime communiste nord-coréen. Les autorités craignaient en effet que l’homme de 44 ans détourne un avion vers Pyogyang. L’affaire a été révélée par la police le 19 octobre suite à la perquisition au domicile de Kim, d’un livre sur le fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Kim Il-Sung et des textes à la gloire de son régime dans son ordinateur. C’est d’ailleurs l’expression de son admiration pour le gouvernement du pays voisin et ennemi via son site web personnel qui avait attiré l’attention des forces de l’ordre. Il est également soupçonné d’être l'un des 7000 internautes pro-Pyongyang du groupe "Cyber Command for National Defence" dont les serveurs ont été saisis quelques jours auparavant. La loi Sud-coréenne interdit toute éloge du régime totalitaire qui sévit en Corée du Nord. Si le sort et l’inculpation de Kim ne sont pas encore connus, Korean Air a confirmé avoir interdit son pilote de vol à la demande de la police ainsi que par crainte pour la sécurité de ses passagers.