Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un pilote sur deux s'endort aux commandes en Norvège


Selon une étude publiée mercredi pour le compte du média norvégien NRK, la moitié des pilotes locaux confessent s’être déjà endormis aux commandes d’un avion. Un phénomène qui s’expliquerait par les cadences imposées aux pilotes, qui atteindraient parfois 60 heures par semaine.



Y a-t-il un pilote dans l’avion ? L’étude publiée par le média norvégien pousse à s’interroger… Si 2% des 389 pilotes interrogés avouent s’être « souvent » endormis involontairement dans le cockpit, le chiffre monte à 48% pour une fréquence d’"une fois" à "rarement". Interrogés sur le sondage, les représentants des pilotes norvégiens ont mis en cause la libéralisation du règlement, qui aurait conduit à des cadences infernales : des journées de travail consécutives de 13 heures, et des quotas hebdomadaires pouvant atteindre 60 heures. La ministre des transports norvégienne a été interpellée sur cette étude, et promis d’analyser les résultats complets.