Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Un portable vous manque et tout est dépeuplé


La police est sur les dents. Ses plus fins limiers mènent les investigations. Pensez donc: des secrets défense, des numéros de téléphone confidentiels voire des photos compromettantes pourraient être divulguées ! Je vous dis tout: le portable d'un producteur de Rap a été volé. Celui du "fils du chef" : Pierre Sarkozy.



La mésaventure est forcément désagréable: vous venez pour participer à la présentation de l'un de vos artistes, et votre ordinateur disparait. Bon, nous vous rassurons: la police a tout de suite précisé que l'ordinateur de renfermerait pas de données "sensibles". Il a sans doute été briefé, le Pierre, et si "données sensibles" il possède, ce n'est sans doute pas dans son portable qu'il les promène. Mais bon, pernicieux que nous sommes, imaginons que ce soit l'ordinateur portable d'un voyageur d'affaires en tournée qui ait ainsi disparu ? Une invitation, un vestiaire et hop, ce sont tous les secrets de cette tournée commerciale, les mails échangés avec son équipe ou encore les derniers projets de développement qui disparaissent. Même avec un mot de passe, tous vos secrets ne sont pas toujours très bien gardés ! Nous avons évoqué plusieurs fois évoqué les conseils des pros pour la sécurité mais avez vous protégé vos données ?
C'est pour apprendre à chacun les règles de base que l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) édite un "passeport" de conseils. Il présente des règles simples à mettre en œuvre pour réduire les risques de perte, de saisie ou de vol à l’étranger. Bien sûr éviter de fréquenter les endroits où les pirates pourraient être rois (cybercafés, hôtels, lieux publics, bureaux de passage) mais aussi les conseils techniques utiles pour la sauvegarde de données, la récupération de fichiers chiffrés ou encore l'utilisation de filtres de protection écran. On y apprend notamment ce que les Directions informatiques ne précisent pas toujours, la règle du changement réguliers de code ou mots de passe ou encore l'usage des test anti-virus et anti-espiogiciels des équipements avant de les connecter au réseau. Tout celà est sans doute fort utile et se retrouve sur le portail de la sécurité informatique proposé par le gouvernement lui même pour nous aider à lutter contre l'intelligence économique. Qui, comme chacun sait, est assez intelligente pour percer nos pseudo codes bâtis sur le prénom de notre épouse, nos enfants ou le nom du chien. Pour renouveler le genre on peut éventuellement mettre le nom de la voisine ou la date de naissance de la belle-mère. C'est quoi, au fait, celle de Carla ?

Hélène Retout

Mercredi 13 Avril 2011


Notez