Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 6 Janvier 2013

Un retard de plus de 5 heures pour un TGV Perpignan-Paris



Le TGV 6222 Perpignan-Paris de samedi a enregistré un retard de 5h15 pour un trajet qui aurait du durer... 5 heures. Les passagers de ce train maudit ont ainsi passé plus de 10 heures sur les rails, arrivant au milieu de la nuit à Paris.



Un retard de plus de 5 heures pour un TGV Perpignan-Paris
Tout a débuté par un acte malveillant entre Sète et Adge. Vers 17h00, le 5 janviers 2013, un TER a heurté des bidons laissés sur la voie. Les freins abimés, il est resté bloqué le temps des réparations, retardant ainsi le TGV 6222 qui, quittant Perpignan à 17h45, subit alors un retard, comme une quinzaine d’autres rames. Mais le point problématique passé, le TGV est à son tour victime d'anomalies techniques vers 22 heures, l’obligeant à rouler à faible allure entre Valence et Lyon. A Lyon, les voyageurs sont transférés dans un autre train mais avec toutes ces mésaventures, les passagers normalement attendus pour 22h45 ne sont arrivés à la Gare de Lyon à Paris qu’à 4 heures du matin. La SNCF a indiqué avoir mis en place pour eux le plan Pegase : des taxis attendaient les clients fatigués pour les mener à leur domicile. De plus, elle les remboursera 2 fois le prix du billet.