Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 17 Décembre 2014

Un robot qui prend l'avion comme un voyageur d'affaires !



Lufthansa a résolument décidé d'entrer de plein pied dans le futur. Le 15 décembre dernier, elle a accepté d'embarquer un robot comme un passager comme les autres. Et l'humanoïde a suivi le même parcours que tout le monde : enregistrement, formalités d'immigration et contrôle de sécurité (du moins de son accompagnateur). Le but ? Utiliser ces drôles de machines comme personnel d'accueil et de surveillance dans les aéroports.



Imaginez la tête des passagers du Los Angeles-Francfort qui ont vu débarquer le robot dans les allées de l'appareil. Pour Alexander Herzog, chercheur allemand de l'Institut de recherche Max Planck, l'expérience a permis de démontrer la parfaite maîtrise des robots et leur capacité à s'adapter à toutes les situations. Pour le scientifique, cette première expérience n'a pas d'autres buts que de tester les capacités de la machine à suivre un parcours identique à celui d'un passager.

Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions scientifiques de ce qui n'apparaît que comme un buzz réussi mais selon l'aéroport de Los Angeles (pays d'Hollywood et de la science-fiction) il va falloir se faire à l'idée de croiser de tels robots et d'ajouter : "En 2040, ils pourrait représenter 40 % du personnel au sol". Bonne nouvelle, ils ne font jamais grève. Mauvaise pioche, que va-t-on faire du personnel ?